Comment choisir un casque de vélo adapté à sa morphologie

Photo d'un casque de vélo

Le casque de vélo est la seule « vrai » protection d’un cycliste. Le choisir à la bonne taille est fondamental car il protègera de manière optimale la personne qui le porte. Tous les casques ne vont pas à tout le monde. Chaque personne a une morphologie de la tête qui lui est propre. Il est important avant tout d’essayer le casque avant de l’acheter.

Les différents types de casque en fonction de la pratique

Plusieurs casques existent et sont parfaitement adaptés en fonction de votre activité à vélo.

Vous n’aurez pas les mêmes besoins si vous utilisez votre vélo pour des trajets domicile-travail quotidiens en comparaison à des cyclistes pratiquant le moutain bike. Le point commun entre ces deux types d’usage reste le même. Vous devez impérativement avoir la tête protégée si vous vous trouvez sur la route

Les modèles urbains

Pour des déplacements quotidiens en ville, la gamme de casque urbaine est parfaite. Les casques sont relativement abordables et répondent très bien aux exigences de la circulation.

Certains sont munis d’une doublure amovible pour tenir votre tête au chaud même en hiver. Leur forme et leur poids ne sont pas vraiment « optimisés » mais la sécurité prime sur le reste.

Les modèles Moutain Bike

Il existe deux grandes familles de casque pour la pratique du vélo en montagne. Des modèles appelés intégraux qui protègent l’ensemble de la tête. Ils sont munis d’une solide protection pour la mâchoire. Ces derniers sont principalement utilisés pour la pratique du Down Hill.

Les modèles plus communs sont les casques munis d’une visière de protection contre le soleil. Celle-ci permet également de protéger le cycliste des branchages.

Les modèles Aéro / Route

Les casques pour cyclistes sur routes sont généralement plus légers que les deux modèles précédents. Moins aérés par soucis d’aérodynamisme, ils sont beaucoup utilisés par les équipes de professionnel cycliste sur les grands tours. De par leur légèreté, ils permettent de gravir des cols sans rencontrer de réelles difficultés.

Les modèles Triathlon

Les casques de triathlons sont très spéciaux. En forme de goutte d’eau, l’aérodynamisme prime sur le confort. Ce type de casque est souvent dépourvu d’aération. Ce qui le rend assez contraignant à être utilisé les jours de fortes chaleurs.

Le prix et la sécurité

Le prix d’un casque varie entre 70€ et 250€ pour les modèles de triathlons par exemple. La différence de prix n’explique pas le niveau de sécurité du casque. Tous les modèles répondent aux normes européennes et offrent la même protection quel que soit le prix.

La forme, le look ainsi que le confort et le poids sont des critères qui peuvent faire varier grandement le prix.

Un casque avec des systèmes d’aérations spécifiques et des coussinets sur la jugulaire n’aura pas le même prix qu’un casque d’entrée de gamme.

Également, des avancés techniques comme la technologie MIPS sont des raisons pour lesquelles les prix des casques sont très différents. À ce titre, de plus en plus de constructeurs proposent cette technologie dans bon nombre de modèles.

Durée de vie d’un casque

En fonction de l’utilisation, le casque doit être changé tous les 4-5 ans. En plus du vieillissement normal, le soleil, les intempéries et les changements de températures dessèchent la mousse interne du casque.

Une règle importante est le remplacement du casque à chaque impact. La structure du casque n’a peut-être pas de dégâts visibles mais la protection qu’offre normalement ce dernier n’est plus assurée.

Pour cette raison, il est conseillé de ne jamais acheter un casque d’occasion. Il peut avoir un aspect neuf mais être déjà « périmé » ou avoir subi des dégâts non visibles.

L’essayage en boutique

Vous devez impérativement essayer votre casque avant de l’acheter. Avoir l’avis d’un professionnel reste primordial pour votre sécurité. Il faut s’assurer avant tout que le casque soit à votre taille et adapté à votre morphologie.

 

Le choix d’un casque est principalement une question de sécurité. Beaucoup trop de cyclistes choisissent leur casque en fonction du look et portent parfois quotidiennement un modèle pas vraiment adapté. Lors de votre prochaine visite chez un vélociste, n’hésitez pas à faire contrôler votre casque pour être sûre qu’il vous convienne et qu’il soit aux normes européennes.

N’hésitez pas à commenter cet article pour donner vos conseils au sujet du choix de casque

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*