La chaise romaine : l’équipement à avoir pour se muscler en toute sécurité

chaise romaine

Parmi les appareils de musculation, il y a la chaise romaine qui est d’une grande utilité aussi bien pour le travail abdominal que pour la musculation de tout le buste, des pectoraux ou encore du dos. Qu’est-ce que c’est que la chaise romaine et quel est son utilité pour la musculation ? Réponse dans cet article.

La chaise romaine : Qu’est-ce que c’est ?

Si aujourd’hui il est pratiquement impossible de ne pas trouver dans une salle de sport une chaise romaine, c’est grâce au travail de l’un des pionniers du coaching personnel, Louis Attila. En effet, ce dernier est à l’origine de plusieurs exercices et équipements destinés à renforcer les muscles. En 1800, le coach Louis Attila imagina alors un dispositif de musculation qui devrait être en mesure de solliciter la grande partie des groupes musculaires. Et c’est ce dernier que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de chaise romaine.

Il s’agit donc d’un support de musculation et d’un appareil multi-usage qui permet à son utilisateur de travailler principalement :

  • Les muscles du haut du corps (abdominaux), en position chaise
  • Les dips à l’aide des poignées horizontales
  • Les dorsaux grâce à la barre de traction.

Grâce à cette possibilité d’effectuer un grand nombre d’exercices pour travailler le haut du corps, la chaise romaine fait partie des équipements les plus recommandés par les coachs et les plus prisés dans les salles de gym.

Les différents types de chaises romaines

La chaise romaine est un équipement de musculation qui se décline sous de nombreuses versions. Mais on en distingue particulièrement 4 différents types. Il s’agit de la Power Tower, qui est la version la plus répandue et la plus connue. Ceci en raison du fait qu’il s’agit du type de chaise romaine qui permet d’effectuer le plus grand nombre d’exercices.

En effet, la Power Tower est une machine toute en hauteur composée d’une station de traction et d’une machine à dips facilitant ainsi la musculation complète du buste. Outre ce premier type de chaise romaine, on distingue également le banc sit-up, le banc hyperextension ainsi que la chaise sissy squat qui sont de moins en moins répandus.

Mais même s’il existe une certaine variété de chaises romaines, il faut souligner qu’elles ont toutes un point commun : faire travailler le haut du corps. De ce fait, la principale caractéristique de ces équipements est le large coussin dont ils sont constitués. Sur ce dernier, il est donc possible de plaquer son dos au cours notamment d’exercices destinés à travailler les abdominaux. À cela s’ajoutent des renforts latéraux qui abritent des dips et servent de support pour bien se positionner. Enfin, sur certains modèles il est possible de trouver des bancs de musculation ou, à leurs pieds, des poignées de pompes pour développer pectoraux et triceps.

Bien choisir une chaise romaine

Avant d’opter pour un modèle de chaise romaine, vous devez d’abord en considération vos besoins et votre budget. Mais pour une utilisation qui convienne à tous les membres de votre famille ou dans une salle de sport par exemple, le mieux est d’opter pour un modèle Power Tower. Aussi, avant de faire votre choix, il faudra prendre en compte le poids maximum que peut supporter le dispositif. En effet, certaines chaises romaines ne sont adaptées que pour de petits gabarits, tandis que d’autres ont la possibilité d’en supporter de grands.

Enfin, il est primordial que la structure de la chaise romaine que vous souhaitez acheter soit assez lourde afin d’avoir une bonne stabilité lors des exercices. En ce qui concerne les prix, il faut généralement compter entre 150 et 300 euros pour trouver une chaise romaine de bonne qualité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*